La méditation est bénéfique pour les enfants à la rentrée

Avec la rentrée scolaire, certains enfants peuvent être soumis à un certain stress qui trouve différentes origines: la peur de l’inconnu, les règles à observer, le changement, etc. L’exercice de la méditation adaptée aux plus jeunes peut les aider à appréhender le stress de la rentrée plus sereinement.

Les touts petits enfants sont, au départ, en état de pleine conscience permanente. Ils vivent le moment présent sans se projeter dans l’avenir, ni se souvenir du passé. Nous sommes donc naturellement prédisposés à la pleine conscience. C’est en grandissant que nous nous écartons peu à peu de cet état naturel, notamment en raison de l’apparition de nouveaux enjeux tels que la réussite, la compétition. Au quotidien, plus nous allons vers l’âge adulte, plus la pression s’intensifie et s’impose dans nos vies. Alors comment revenir aux sources de notre bien-être? Comment réactiver ce qui nous prédispose à la pleine conscience? La méditation peut nous y aider et cela, dès l’enfance.

Des exercices de méditation adaptés aux plus jeunes

Il est évident qu’un adulte va méditer différemment d’un enfant. Il existe des méthodes d’initiation totalement adaptées aux plus jeunes.

Dans l’ouvrage d’Eline Snel “Calme et attentif comme une grenouille”, les enfants expérimentent des exercices de méditation adaptés. Ils aident notamment les plus jeunes à gérer leurs pensées négatives, à écouter leur corps.

Extrait du CD audio « La petite araignée » (pour gérer les pensées qui tourbillonnent)

« Quand tu es fatigué(e) de toutes ces pensées dans ta tête, tu peux laisser descendre ton attention vers ton ventre, comme une toute petite araignée qui se laisse glisser sur son fil, de la tête au ventre. Quand tu es descendu de la tête au ventre, tu peux poser les mains sur ton ventre, à un endroit où tu le sens bien. Loin de la tête, tout près du ventre. Là, tu sens le doux mouvement de la respiration. Le ventre, il monte un peu, il descend un peu (…) Dans le ventre, il n’y a pas d’idées, il y a la respiration et le calme (…) ».

La méditation convient à tous les enfants sans exception. On lui attribue de nombreux effets positifs tels que la culture d’une bonne estime de soi, une meilleure qualité de sommeil, une réduction de l’impulsivité, de meilleures relations avec les autres, etc … Dans le contexte scolaire, beaucoup d’écoles aux Etats-Unis et au Canada, qui intègrent la méditation dans la journée de leurs élèves, ont observé des progrès impressionnants au niveau de la concentration notamment.

Et vous, avez-vous déjà expérimenté la méditation avec vos enfants?